Consultez la vidéo

Baptiste Etienne est né en 1989 et titulaire d’un Master II en histoire moderne de l’université de Caen Basse-Normandie depuis 2013. Par la suite et jusqu’en 2016, il a été allocataire ministériel pour les universités de Caen et de Rouen, avec une thèse portant sur « Rouen en 1650 : carrefour des conflits ». Auteur d’articles scientifiques portant sur la révolte des Nu-pieds de 1639, les mazarinades normandes, les échanges commerciaux et le monde parlementaire d’Ancien Régime, il fait de l'histoire - au sens large - son métier. Plus d'informations

Durant son doctorat, il a entrepris la transcription de milliers de textes anciens de tous types : sources institutionnelles, mémoires, livres de raison, correspondances… Ce qui représente un total de 15 000 pages mises bout à bout et plus de 3 500 000 de mots. Auxquels s’ajoutent plus de 90 000 entrées dans des bases de données.

En somme, après des années de pratiques, il est en mesure de fournir une expertise sur la plupart des manuscrits et ouvrages anciens. Comme le montre, notamment, son engagement dans la publication de sources historiques, telles que la dernière partie des Mémoires d’Alexandre Bigot de Monville, le Traicté de Leschiquier & Parlement de Normandie du même auteur ou encore, en collaboration avec Isabelle Brancourt, la transcription et l’annotation des Memoires de la famille des Le Boindre.